Immobilier d’entreprise : les 10 erreurs à éviter

Publié le : 11 juillet 20223 mins de lecture

Peut-être que vous vous dites qu’il soit beaucoup moins facile d’acheter un bien immobilier, et qu’il n’y a rien de trop compliqué. Le fait est qu’il vous suffit d’en trouver un qui va vous plaire, d’aller demander conseil auprès de votre banquier afin qu’il vous fasse un prêt. Et finalement, on doit passez chez un notaire. En théorie, toutes ces étapes vous permettent d’obtenir le titre de propriétaire d’un bien immobilier. Pourtant, quelques erreurs doivent être évitées.

Acheter une résidence principale

Acheter sa résidence principale est une erreur fatale que vous devez éviter. Il faut que vous soyez vigilant sur ce point. A première vue cela paraît une très bonne idée, surtout lorsque le paiement s’effectue régulièrement chaque mois. Parfois, on se dit que payer des loyers c’est de déployer des fonds à perte. Pour y remédier, vous devriez investir cet

argent en immobilier. Vous deviendrez ainsi propriétaire. Vous aurez raison. Pourtant, certains investisseurs pensent autrement. La majorité d’entre eux demeurent locataires. Or, c’est un peu anormal pour un investisseur de demeurer locataire. Le mieux c’est qu’il acquiert une propriété immobilière à côté.

Pourquoi rester locataires ?

Au cas où vous désirez acheter une résidence principale, vous devriez emprunter du crédit et même grignoter une sorte de capacité d’endettement. Cela peut aller 25% à 30 %. Donc avec ces taux, vous avez atteint la capacité d’emprunt. Si vous consultez votre banquier, par la suite, afin de faire des investissements locatifs, celui-ci vous dira : navré vous avez atteint le maximum d’emprunt. Il vous faudra ainsi une attente d’au moins 10 ans pour pouvoir réemprunter à nouveau. Les banquiers se disent à tort qu’il ne serait plus nécessaire pour vous de payer le loyer. La capacité d’emprunt redevient ainsi optimale. Le banquier vous prête une certaine somme pour que vous puissiez acheter cette illustre résidence principale. A moins que vous alliez changer d’avis.

La conséquence du premier investissement locatif

Vous serez l’armateur de votre principal habitat en 24 heures. N’empêche, 48 heures après, vous paierez son loyer. Les montants que vous toucherez rembourseront au moins vos charges. La qui se pose est : est-ce bien légal de faire ce genre de montage immobilier? Vous pensez peut-être que vous avez le droit de réaliser tout ça ! Pourtant, rien ne vous prive le droit de louer une résidence, excepté le fait que vous ayez un prêt à zéro taux réglementé par l’État. Aujourd’hui, juste après l’acquisition de ce premier bien, vous retournerez ensuite consulter le banquier d’une autre institution bancaire.

Plan du site