Les locations immobilières : comment bien negocier son bail ?

Publié le : 11 juillet 20224 mins de lecture

Pour éviter les problèmes imprévus lors de la location d’un bien immobilier, vous devez lire attentivement le contrat. Cette étape n’est pas suffisante. N’oubliez pas de négocier le contrat avec le propriétaire. Voici une liste non exhaustive de conseils à prendre en compte avant de signer le contrat de bail.

Les étapes à suivre avant de signer un bail !

Tout d’abord, une bonne lecture du contrat est indispensable. Vous devez y trouver les détails du logement (son état, le loyer mensuel fixé…). De plus, vous avez le droit à une dernière visite avant de vous engager.

Par ailleurs, la souscription d’une assurance logement est exigée. Elle renforce la validité du bail. Vous devez en profiter dès le début du bail, surtout pour un appartement en résidence. Ainsi, vous devez consacrer un peu de temps à la préparation du dossier. Vous choisirez un assureur en fonction du coût estimé de votre bien. Ces offres vous permettent d’obtenir un remboursement en cas de vol ou de dégradation.

Lors de la signature du bail, vous verserez le dépôt de garantie. Ce dépôt représente un mois de loyer. Il sert à confirmer votre engagement.

Deux exemplaires du contrat seront signés par les deux parties. Prenez un modèle. Il sera conservé dans le dossier.

Ce que vous devez savoir sur le contrat de bail !

Vous devez vous souvenir de la date d’expiration de votre contrat de location. Il y a souvent une période de préavis de trois mois avant la fin du bail. Vous pouvez le raccourcir à un mois si nécessaire (entrée au chômage, mission de travail, etc.).

Le propriétaire du logement ne peut pas vous expulser avant le délai défini. Dans le cas contraire, la résiliation anticipée du bail nécessite un préavis de plusieurs mois. De plus, cette opération est régie par une certaine procédure administrative.

Certains propriétaires cherchent à connaître le coût de votre salaire mensuel. Ils vous demandent donc vos trois derniers bulletins de salaire. En effet, ils cherchent à rassurer votre pouvoir de paiement.

Les charges locatives à discuter lors de la négociation d’un bail professionnel !

Pour ce type de bail, le loyer est très élevé. En effet, les charges liées à l’utilisation des locaux sont évaluées au taux maximum. Une bonne négociation est nécessaire pour mieux les répartir.

Ne vous inquiétez pas des charges hors contrat. Les grosses réparations en font partie. Dans le cas contraire, vous proposerez une réduction du loyer.

Vous devez plutôt prendre en charge les frais d’entretien habituels ( l’eau, l’électricité, la peinture, etc.). Il vous incombe également de payer les différentes taxes. Optez pour un immeuble dont le diagnostic de performance énergétique est récent. Cela vous permettra d’éviter des dépenses importantes.

Plan du site